Dans leur conquête des marchés étrangers, vos clients seront inévitablement exposés à un certain degré de risque de change chaque fois qu’ils signeront un contrat. Entre le moment où le prix est convenu et la réception du paiement, le taux de change peut varier considérablement, en particulier dans le climat économique actuel. Sans instrument de couverture, leurs marges bénéficiaires en souffriront sans doute. 

Les contrats à terme offrent une solution simple : ils garantissent les taux, ce qui permet de connaître avec précision les revenus futurs. Cependant, une partie du fonds de roulement de l’entreprise sera souvent retenue en guise de nantissement pour le fournisseur de services de change, une situation qui pourrait l’empêcher de remplir ses obligations contractuelles et de prendre de l’expansion à l’étranger. 

C’est ici qu’entre en jeu la Garantie de facilité de change. Grâce à cette solution d’Exportation et développement Canada (EDC) − une garantie à 100 %, irrévocable et inconditionnelle, qui couvre la totalité ou une partie du nantissement exigé −, vous pouvez conclure des contrats de change avec vos clients sans restreindre leur marge de crédit ou leur fonds de roulement. 

Il s’agit d’une solution souple qui permet aux petites, moyennes et grandes entreprises de gérer leurs risques de change, ainsi que d’autres besoins financiers, comme l’illustrent les trois entreprises suivantes.

ECBVerdyol

Ce petit fabricant de solutions environnementales compte sur une couverture naturelle et utilise la Garantie de facilité de change d’EDC pour atténuer ses risques. 

En savoir plus

Averna

La Garantie de facilité de change d’EDC permet à ce leader dans le domaine des tests et de l’assurance qualité de patienter plus longtemps avant d’être payé. 

En savoir plus

Algues Acadiennes Limitée

Présent sur plus de 80 marchés, ce géant des technologies agricoles offre à sa clientèle des prix stables grâce à la Garantie de facilité de change d’EDC. 

En savoir plus

ECBVerdyol 

Basée à Riverton, au Manitoba, ECBVerdyol (ECB) fabrique des produits haut de gamme de revégétalisation et de contrôle de l’érosion et des sédiments. Chaque fois qu’on déplace de la terre pour construire des infrastructures, notamment des routes, il y a des conséquences directes sur les milieux environnants : on accélère l’érosion naturelle (parfois plus de 2 000 fois le taux d’érosion naturel). Les barrières de paillage et les solutions de revégétalisation d’ECB visent à prévenir ce phénomène, ce qui permet de maintenir les cours d’eau propres et de stocker de grandes quantités d’émissions de carbone.

Fossé profond en bordure de route montrant où le produit d’ECBVerdyol a été installé.

ECB exporte surtout aux États-Unis, mais aussi au Mexique et au Royaume-Uni. Le Canada étant un marché relativement petit, pas étonnant que 70 % des ventes de l’entreprise découlent de l’exportation. D’ailleurs, la première expédition d’ECB a été aux États-Unis, son principal marché encore aujourd’hui. La plupart de ses comptes clients et de ses comptes fournisseurs sont en dollars américains, mais elle a tout de même d’importantes charges d’exploitation à assumer ici, en dollars canadiens. 

C’est pourquoi une stratégie efficace de couverture de change lui est essentielle. Chaque année, ECB compte sur une couverture naturelle pour la moitié de ses obligations de change, ce qui, admettent-elle, relève plus de l’art que de la science. Pour le reste, elle achète des contrats à terme auprès de son institution financière pour fixer le taux de change et assurer la stabilité de sa stratégie de change. 

De nombreuses institutions financières exigent un nantissement en espèces pour leurs contrats à terme, ce qui peut exercer une pression sur le fonds de roulement d’une petite entreprise en pleine croissance comme ECB. Son institution financière lui a donc conseillé d’utiliser une Garantie de facilité de change, qui avait l’avantage de garantir sa marge pour opérations de change sans bloquer ses liquidités.

« Une entreprise comme ECB doit rester concurrentielle, et l’un des moyens d’y parvenir est de prolonger les délais de paiement – jusqu’à 90 jours dans certains cas, explique Colin Smith, gestionnaire de comptes à EDC. « Entre le moment de l’envoi de la facture et le paiement, la fluctuation du taux de change peut ressembler à des montagnes russes. Mais entre-temps, l’entreprise doit couvrir ses frais d’exploitation (salaires, impôts, etc.). La Garantie de facilité de change d’EDC élimine l’inconnu et permet à l’entreprise de mettre tout son fonds de roulement au service de son développement. »

Nous utilisons la Garantie de facilité de change depuis si longtemps, j’ai l’impression que nous l’avons toujours fait. Elle occupe une grande place dans notre stratégie de couverture et, au même titre que l’Assurance compte client d’EDC, elle nous apporte la sécurité dont nous avons besoin pour poursuivre notre croissance.

Mark Myrowich  —  Propriétaire et chef de la direction ECBVerdyol

Averna 

Averna est une entreprise de technologies de pointe qui conçoit des solutions de tests novatrices pour une panoplie de secteurs : automobile, aéronautique et défense, sciences de la vie, électronique grand public, télécommunications, etc. Son siège social est à Montréal, et elle compte huit autres bureaux ailleurs dans le monde. L’exportation constitue environ 85 % de ses ventes, en particulier aux États-Unis, au Mexique, en Europe et en Asie. 

Averna évolue dans un domaine très spécialisé et doit concevoir des solutions de test et d’assurance qualité qui couvrent la totalité du cycle de vie d’un produit. Travaillant avec des entreprises de haute technologie et des innovations extrêmement complexes, l’entreprise peut avoir besoin de six mois pour créer une solution de test. Si on ajoute à cela les appels d’offres, les négociations de contrat et les délais de paiement, beaucoup de temps s’écoule avant qu’elle soit payée.

Des employés d’Averna s’affairent sur leurs appareils technologiques.

Sachant que le gros de ses ventes n’est pas en dollars canadiens, mais que ses dépenses, elles, le sont, l’entreprise en croissance doit se protéger contre les fluctuations de change, tant pour ses comptes clients que ses comptes fournisseurs. Elle a aussi besoin de sa marge de crédit pour obtenir les flux de trésorerie nécessaires à l’exécution de ses contrats à l’étranger.

Grâce à la Garantie de facilité de change d’EDC, l’institution financière d’Averna a pu mettre en place des instruments de couverture pour protéger la marge bénéficiaire de l’entreprise.

« Les bons instruments de couverture de change peuvent énormément aider les exportateurs. Quand la marge bénéficiaire d’une entreprise est protégée, ses capitaux propres, tout comme ses investissements en recherche et développement, augmentent avec le temps, et par conséquent, sa croissance globale en fait autant », explique Bruno Soares, gestionnaire principal de comptes d’EDC responsable du dossier Averna. 

Et ce qui est bon pour un exportateur est bon pour son institution financière. « En faisant appel à une Garantie de facilité de change, celles-ci peuvent transférer le risque associé au nantissement de leur client à EDC, libérant ainsi sa marge de crédit. J’ai constaté qu’en offrant ce type de solutions stratégiques de fonds de roulement dès le début, les institutions financières consolident leurs relations avec le client. » 

EDC nous a donné les moyens de servir et d’élargir notre clientèle tout en soutenant notre croissance rapide. Elle nous a aidés à nous développer à l’étranger en négociant du financement local et en protégeant nos résultats financiers des fluctuations du taux de change.

Mariève Carrier  —  Chef de la direction financière Averna

Algues Acadiennes Limitée

D’abord une petite entreprise de récolte saisonnière d’algues marines, Algues Acadiennes est aujourd’hui le premier producteur mondial indépendant de produits à base d’algues marines. Et tout indique qu’Algues Acadiennes n’a pas fini de croître, car les plantes marines n’ont jamais été aussi populaires. En effet, vous en trouverez maintenant dans tout : bière, crème glacée, dentifrice, nourriture pour animaux, biostimulants agricoles, etc.

Collage de trois images montrant un employé dans l’usine, un produit arborant le logo d’Algues Acadiennes et un employé récoltant des algues.

Algues Acadiennes n’a pas tardé à exporter, en commençant par les États-Unis et le Japon. L’entreprise vend maintenant ses produits dans plus de 80 pays, et son chiffre d’affaires annuel dépasse les 90 millions de dollars. 

Comme plus de 90 % des ventes de ce géant mondial des technologies agricoles ont lieu sur des marchés étrangers, l’un de ses principaux défis est la gestion des fluctuations de change. Dans sa stratégie de couverture, Algues Acadiennes a besoin d’une couverture pouvant aller jusqu’à 36 mois. Elle mise sur la Garantie de facilité de change d’EDC pour libérer le fonds de roulement dont elle a besoin pour pénétrer de nouveaux marchés, et son institution financière utilise des contrats de change sophistiqués pour atténuer son risque de change. 

Algues Acadiennes compte beaucoup de clients, et ils sont nombreux à commander régulièrement. En plus de rendre les flux de trésorerie, les budgets et les projections commerciales prévisibles, la Garantie de facilité de change d’EDC donne un autre avantage de taille à cette entreprise de Dartmouth, en Nouvelle-Écosse : offrir des prix stables à ses acheteurs étrangers. Les taux fixes éliminent le besoin de constamment ajuster les prix ou d’absorber une perte imprévue à cause d’une fluctuation de change défavorable. 

Selon Tarek Al-Owaishi, gestionnaire principal de comptes à EDC, les besoins de couverture de change d’Algues Acadiennes ont évolué au même rythme que ses revenus. « Une entreprise comme Algues Acadiennes, présente sur de nombreux marchés dans le monde, se voit exposée aux fluctuations de plusieurs devises. C’est pourquoi une stratégie de couverture est tout aussi importante aujourd’hui qu’elle l’était à ses premières exportations. » 

Et il en va de même pour leur institution financière, selon M. Al-Owaishi : « Les facilités de change dont ont besoin les grandes entreprises comportent souvent un risque important pour leur banque. Il est donc essentiel de leur offrir une garantie qui couvre le nantissement requis. La Garantie de facilité de change d’EDC répond à ce besoin, en plus de libérer le fonds de roulement des entreprises clientes, leur donnant ainsi les moyens de se consacrer à leurs activités et à leur croissance. »   

EDC a joué un rôle essentiel dans la croissance de notre entreprise : elle nous a aidés à conserver notre avantage concurrentiel et nous donne les moyens de saisir de nouvelles occasions.

Jean-Paul Deveau  —  Président et chef de la direction Algues acadiennes Limitée