La décision du gouvernement canadien d’élargir notre mandat nous a aussi permis de mettre notre gamme complète d’outils au service des entreprises non exportatrices. En plus d’apporter des changements temporaires à nos programmes, nous avons participé à l’élaboration et la prestation de deux programmes prépondérants de l’Équipe Canada : le Programme de crédit aux entreprises (PCE) et le Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC).



Pictogramme de mains tenant une pièce de monnaie

850 M$

près de 800 garanties d’EDC au titre du PCE ont assuré 850 M$

Pictogramme de bâtiment

plus de 38,4 G$

liquidités indispensables fournies dans le cadre du CUEC à plus de 800 000 entreprises par l’intermédiaire de plus de 220 institutions financières.

Pictogramme représentant la signature d’un document

17 %

part des Garanties – PCE d’EDC signées pour des entreprises détenues ou dirigées par des femmes





Industrial mechanical engineer holding tablet and inspecting HVAC heating ventilation air conditioning system and pipping line of industrial construction.


Programme de crédit aux entreprises

Adaptée pour les PME, la Garantie − PCE d’EDC est une entente de mutualisation du risque établie avec des institutions financières canadiennes pour que celles-ci puissent fournir plus de financement aux entreprises canadiennes touchées par la pandémie. EDC offre une garantie à l’institution financière du client sur la majorité des emprunts contractés au moyen d’une nouvelle marge de crédit opérationnelle ou d’un nouveau prêt à terme. La PCE permet aux entreprises d’accéder à un crédit pouvant atteindre 6,25 millions de dollars qui est garanti à hauteur de 80 % par EDC.

Par la suite, nous avons conçu une variante de ce programme spécialement à l’intention des moyennes et grandes entreprises dont les besoins sont plus importants. Plus d’info

Un ingénieur en mécanique industrielle tenant une tablette inspecte le système de chauffage, de ventilation et de climatisation (CVC) et la tuyauterie d’un bâtiment industriel.



Une créatrice de mode examine des croquis dans son studio.
Female fashion designer standing in her studio reviewing sketches


Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes 

Le programme prévoit un soutien financé pour les dépenses non reportables comme les salaires, les loyers, les assurances et les services publics, ainsi que l’annulation d’une partie admissible du prêt.

Même si plus de 220 institutions financières canadiennes ont accordé des prêts au titre du CUEC aux entreprises canadiennes,, EDC a administré le programme au nom du gouvernement du Canada. De fait, la Société en gère tous les aspects, notamment la conception et les améliorations constantes demandées par le gouvernement en vue d’élargir les critères d’admissibilité. Les entreprises avaient jusqu’au 31 mars 2021 pour présenter une demande; le financement au titre du CUEC leur sera remis d’ici juin 2021. Plus d’info



Programme d’investissement de contrepartie

Le Programme d’investissement de contrepartie d’EDC a été conçu pour aider les entreprises canadiennes à exécuter leurs plans de croissance et de mise en marché, à un moment où bon nombre de PME peinaient à obtenir du financement.

Dans le cadre de ce programme, EDC fournit un montant équivalent au capital-risque provenant de sociétés privées, jusqu’à concurrence de 5 millions de dollars, selon les mêmes modalités que ces sociétés. Le programme suit le rythme des affaires (les engagements sont confirmés de 5 à 10 jours ouvrables après la réception d’une demande) et nous a permis de fournir à ce segment l’aide dont il avait tant besoin durant la crise sanitaire. Plus d’info



Female business owner packaging products into boxes


Entreprises exportatrices détenues ou dirigées par des femmes

EDC offre une vaste gamme de services et de programmes aux exportatrices pour les soutenir au fil de leur parcours, notamment à l’étape du démarrage, où dans bien des cas le manque de capital représente un obstacle de taille. Depuis 2018, nous avons servi 1 052 entreprises détenues ou dirigées par des femmes pour lesquelles nous avons facilité des activités commerciales de 2,8 milliards de dollars.

Ces chiffres ont considérablement augmenté en 2020 grâce à l’élargissement des pouvoirs d’EDC au marché intérieur, aux nouveaux programmes mis sur pied en réponse à la COVID-19 et à la facilité accrue pour les entreprises dirigées et détenues par des femmes de s’identifier comme telles au moment de se tourner vers EDC. Fait à noter, 17 % des Garanties – PCE d’EDC ont été établies pour le compte d’entreprises détenues ou dirigées par des femmes, et 16 % des fonds engagés dans le cadre du Programme d’investissement de contrepartie leur étaient destinés. Plus d’info

Une propriétaire d’entreprise place des produits dans des boîtes.



Un autochtone sculpte du bois.
Indigenous man hand crafting wooden sculptures


Exportateurs autochtones

Après avoir nommé un responsable national pour les exportateurs autochtones en 2019, nous avons lancé en 2020 une stratégie pour établir des partenariats durables avec les communautés autochtones du Canada et catalyser la réussite des entreprises autochtones sur la scène internationale.

En 2020, notre grande priorité était de favoriser des relations avec les acteurs du milieu des affaires autochtone, comme les associations commerciales autochtones les agences gouvernementales, les conseils de bande et les institutions financières, de leur présenter EDC et d’établir des partenariats. Grâce à ces partenariats, de nombreuses entreprises autochtones ont eu accès aux solutions financières et du savoir d’EDC, qui ont facilité des activités commerciales d’une valeur de 119,3 millions de dollars. En outre, nous avons salué la première transaction du programme de Garanties – PCE conclue avec la Banque des Premières Nations, au Yukon. Plus d’info




Récit d’une réussite : Merit Functional Foods 

Merit’s state-of-the-art plant protein production facility

 

L’entreprise winnipegoise Merit Functional Foods souhaitait se doter d’installations de premier ordre spécialement adaptées et servant un but bien précis : l’extraction de protéines de pois et de canola de qualité alimentaire pour le secteur mondial des aliments et des boissons. 

Flairant le potentiel de l’entreprise, Financement agricole Canada (FAC) s’est engagée à lui fournir un financement de 25 millions de dollars. Malgré cet appui, il restait un manque à gagner pour financer la construction des installations de Merit.

À l’instar de FAC, EDC a tout de suite décelé le potentiel unique de Merit. Cette société se spécialise en effet dans un créneau inexploité : le Canada excelle dans la production alimentaire, mais il est peu présent dans la transformation, qui est rarement effectuée par des entreprises au pays. Merit allait remédier à cette lacune grâce à ses nouvelles installations et à une technologie exclusive supérieure. L’usine de Merit allait ainsi devenir la première au monde à réaliser l’extraction commerciale de protéines de canola destinées à l’alimentation.

Il y avait un autre atout aux yeux d’EDC : l’entreprise évolue dans la sphère des technologies propres. Ses protéines à base de plantes sont un substitut à la viande, dont la production contribue beaucoup aux changements climatiques. Lire la version intégrale de ce portrait d’une réussite dans le rapport annuel.

Usine de production ultramoderne de protéines végétales de Merit