EDC maintient un dialogue constant avec les exportateurs afin de savoir comment elle peut les aider à croître. Nous voulons offrir des solutions qui leur permettent de briller sur la scène mondiale.

Nous donnons l'exemple en matière de technologies propres

Technologies propres

Suivant l’augmentation de la demande mondiale des technologies qui atténuent les répercussions sur l’environnement, les technologies propres représentent maintenant une mine de débouchés économiques pour le Canada et EDC. Il s’agit exactement du type de secteur que nous voulons soutenir, et comme il fait partie de nos priorités depuis 2012,

En 2018 nous avons lancé un programme d’investissement conjoint dans les technologies propres, dans le cadre duquel nous investissons directement dans les entreprises prometteuses du secteur aux côtés d’investisseurs de fonds pour attirer davantage d’investissements du secteur privé.

Plus d'info

Vue aérienne d’une usine de traitement des eaux usées.

Image de deux éoliennes

210

Clients du secteur des technologies propres servis en 2018, en hausse comparativement à 171 en 2017.

Image d’un panneau solaire

2,1 GS

Activités facilitées dans le domaine des technologies prorpes comparativement à 1,47 GS en 2017

Image de la planète Terre

6 G$  +

Exportations dans le secteur des technologies propres facilitées depuis 2012


Nous accélérons la croissance

Femmes d’affaires utilisant un ordinateur portatif dans un bureau

Les femmes et le commerce international

Dans son budget 2018, le gouvernement du Canada a annoncé qu’il remettait à EDC une enveloppe d’EDC, assujettie à des conditions commerciales, de 250 millions de dollars pour soutenir les entreprises détenues ou dirigées par des femmes qui exportent ou prévoient le faire. À la fin de l’année, nous avions servi 105 de ces organisations, qui se sont procuré une assurance crédit, du financement ou une garantie de prêt – assez pour faciliter des exportations totalisant 392 millions de dollars. EDC s’est dotée d’un plan stratégique pour mettre en priorité les entreprises canadiennes détenues ou dirigées par des femmes en commerce international, investir dans celles-ci et évaluer nos progrès en la matière.

Plus d'info

Capital de croissance internationale

Le portefeuille de placements et d’engagements financés d’EDC, d’une valeur de 2 milliards de dollars, soutient directement ou indirectement 406 entreprises canadiennes par des placements dans des fonds de capital-investissement.

Plus d'info

Apprenez-en davantage sur la façon dont nous avons aidé les entreprises canadiennes à CROÎTRE en 2018

 

 

P&P Optica : Investir pour contribuer à la qualité et la salubrité des aliments et à la réduction des déchets

P&P Optica est une entreprise de Waterloo qui utilise l’imagerie hyperspectrale et l’apprentissage automatique pour évaluer la composition et la qualité des aliments, ce qui améliore l’approvisionnement alimentaire global au Canada et réduit la quantité de déchets déversés dans les sites d’enfouissement.

En 2018, EDC a annoncé un investissement de 1 million de dollars dans P&P Optica, reconnaissant les mérites de sa technologie toute particulière. Le système breveté de P&P Optica utilise l’imagerie hyperspectrale et l’intelligence artificielle pour analyser la composition chimique des aliments dans les usines de transformation. Les transformateurs peuvent ainsi évaluer les caractéristiques des aliments : teneur en protéines, en matière grasse et en eau, durée de conservation et saveur. Cet outil peut même détecter les corps indésirables de toute petite taille, comme les particules de plastique et de caoutchouc et les os, dans les aliments défilant sur la chaîne de production, une fonction autrefois impossible qui améliore considérablement la salubrité. 

« L’amélioration de la qualité et de la salubrité des aliments est extrêmement importante pour nous, tout comme la réduction de l’empreinte environnementale des déchets alimentaires. L’investissement d’EDC nous aidera à mettre au point notre technologie et à étendre nos activités aux États-Unis et sur d’autres marchés », déclare Olga Pawluczyk, chef de la direction de P&P Optica. « Les transformateurs alimentaires pourront ainsi évaluer et prévenir les risques associés à la qualité et à la salubrité des aliments plus rapidement et plus efficacement que jamais. »

Mains gantées d’un employé chargé de l’assurance de la qualité manipulant des boulettes de viande crue pour hamburger