• Appelez EDC1-800-229-0575
  • Contactez-nous
  • Carrières
  • English
Connexion
Home > Accueil > Centre d’expertise > Analyses et recherches économiques > Indice de confiance commerciale

Indice de confiance commerciale

Indice de confiance commerciale - Printemps 2016
Notre sondage sur l’indice de confiance commerciale (ICC), qui est réalisé deux fois par an depuis 1999, sert à prendre le pouls des exportateurs canadiens et à connaître leurs attentes envers les occasions d’affaires internationales au cours des six prochains mois.

Il s’agit d’un indice composite reposant sur les réponses à des questions concernant cinq éléments :

1. les ventes à l’exportation
2. les débouchés à l’étranger
3. la conjoncture économique mondiale
4. les ventes sur le marché intérieur
5. la conjoncture économique nationale

Faits saillants du sondage d'automne 2016

Le résultat global de l’indice de confiance commerciale (ICC) est à son plus bas depuis quatre ans, il est tombé à 72,3 à l’automne 2016 après avoir atteint 75,1 au printemps 2016. En dépit des perspectives moins favorables pour les cinq éléments de l’ICC, l’effritement de la confiance commerciale est principalement le fait d’une augmentation de la proportion d’exportateurs qui s’attendent à une stagnation de la conjoncture au cours des six prochains mois, et d’une diminution de la proportion de ceux qui entrevoient une amélioration. Encore une fois, ce sont les ventes à l’exportation qui obtiennent le meilleur résultat parmi les cinq éléments à l’automne 2016.

La confiance commerciale s’est érodée chez les petits, moyens et grands exportateurs et dans l’ensemble des régions du pays et des secteurs industriels visés par le sondage. Ce sont les petits exportateurs qui manifestent la baisse de confiance la plus marquée. Or, comme ils sont majoritaires dans l’échantillon, leurs inquiétudes influent beaucoup sur l’ICC.

Pour la majorité des entreprises sondées, les États-Unis demeurent la principale destination des exportations et des investissements à l’étranger actuels. Invités à classer par ordre d’importance les enjeux mondiaux susceptibles d’avoir des effets sur exportations ou leurs investissements, la plupart des répondants ont mis l’issue des élections américaines en tête de liste.

Plus des deux tiers (69 %) des répondants qui ont déclaré que la valeur du dollar canadien au moment du sondage stimulait leurs ventes à l’exportation, et plus de la moitié (59 %), qu’il s’agissait d’un atout très important pour affronter la concurrence sur les marchés étrangers.

Lisez le rapport
Faits saillants du sondage sur l'ICC