Certains véhicules utilitaires – ces machines robustes qui jouent un rôle essentiel dans les secteurs de la construction et de l’infrastructure, partout dans le monde – sont responsables de plus de 20 % des émissions de GES liées au transport. Heureusement, les entreprises comme Effenco Development Inc. ont conçu des solutions de technologies propres très efficaces pour réduire de façon spectaculaire leur empreinte environnementale.

« Nos premières années de R-D s’inscrivaient dans une stratégie à deux volets avantageuse pour tout le monde : générer des économies opérationnelles et réduire les gaz à effet de serre », se souvient David Arsenault, président de la société montréalaise Effenco. L’entreprise propose des solutions hybrides électriques et entièrement électriques pour les véhicules lourds spécialisés comme les tracteurs de terminal, les camions de collecte de déchets et les véhicules à benne basculante.

Grâce à la technologie d’Effenco composée de systèmes électriques novateurs et desupercondensateurs, il est possible de considérablement réduire la consommation de carburant et l’utilisation du moteur et même d’électrifier complètement le véhicule. Voilà qui se traduit par des économies importantes sur les charges d’exploitation et d’entretien.

Ajoutez à ces avantages une réduction de 20 % à 35 % des émissions de GES – et moins de pollution par le bruit pour le système hybride et jusqu’à 100% pour le système entièrement électrique – et vous obtenez une solution non seulement propre, mais également attrayante pour les gestionnaires de parcs du monde entier. En fait, c’est la solution d’électrification la plus économique qui soit en ce qui concerne les dollars par tonne de CO2 évitée.

Aujourd’hui, plus de 400 véhicules dans 10 pays utilisent la solution hybride d’Effenco. Si l’entreprise a pris son envol au Canada, c’est à l’étranger qu’elle réalise 90 % de ses ventes, plus particulièrement aux États-Unis et en Europe.

La valeur mondiale du marché des véhicules spécialisés est estimée à 200 milliards de dollars, et Effenco est en bonne position pour continuer à élargir sa part du gâteau. Dans les deux dernières années, elle a dû doubler son effectif afin de répondre à la demande mondiale pour sa technologie brevetée. L’entreprise a cumulé au fil de son parcours d’impressionnantes distinctions, dont la certification Solar Impulse Efficient Solution et une place dans le classement Global Cleantech 100 de Cleantech Group pour son innovation durable en 2021.

L’un des principaux signes de maturité d’une entreprise est l’adoption du contrat de change comme outil d’atténuation des risques. Avec les opérations de couverture naturelle, si tout ne s’aligne pas au bon moment, votre marge bénéficiaire peut être réduite à néant par les fluctuations de change.

Luis Torres  —  Gestionnaire de comptes d’EDC

Devise : les défis du change

À l’instar de nombreuses petites entreprises exportatrices, Effenco doit patienter longtemps avant d’être payée pour ses commandes à l’étranger; parallèlement, elle doit composer avec un important délai de production imposé par sa chaîne d’approvisionnement en Chine. L’un de ses grands défis, c’est de gérer le risque de change entre le moment où elle donne son prix contractuel au client et le moment où elle reçoit son dû. C’est d’autant plus vrai compte tenu du niveau actuel de volatilité sur le marché et de fluctuations des taux de change.

« Par le passé, nous avons eu recours à toutes les opérations de couverture naturelle possibles en utilisant les sommes perçues pour compenser nos dépenses », se souvient Shaun Parmar, chef de la direction financière d’Effenco. « CAD, USD, euro, renminbi… nous ne recevions pas toujours la bonne devise quand on en avait besoin. En règle générale, on finissait donc par se tourner vers le marché au comptant pour acheter la devise compensatoire qu’il nous fallait à ce moment-là. »

Une solution loin d’être idéale pour une entreprise en croissance : même les experts ne peuvent prévoir l’évolution des taux de change. Et considérant que deux ans pouvaient s’écouler entre la facturation dans une devise et la conversion des fonds, le risque assumé par Effenco était considérable. Pourtant, une solution simple existe : le contrat de change à terme.


Luis Torres, gestionnaire de comptes d’EDC pour Effenco, explique que « l’un des principaux signes de maturité d’une entreprise est l’adoption du contrat de change comme outil d’atténuation des risques. Avec les opérations de couverture naturelle, si tout ne s’aligne pas au bon moment, votre marge bénéficiaire peut être réduite à néant par les fluctuations de change. »

Comment les fluctuations des taux de change peuvent miner votre marge bénéficiaire

Côté vendeur

Disons que vous avez un contrat d’une valeur de 300 000 USD avec un client aux États-Unis. Au moment de la vente, le taux de change est de 0,937 5. Vous vous attendez donc à recevoir 320 000 CAD. Mais au moment du paiement, le taux de change est de 0,992 0, donc vous ne serez payé que 302 419 CAD.

Vos pertes : 17 581 CAD.

Côté acheteur

Imaginons que vous avez un contrat d’une valeur de 300 000 AUD avec un fournisseur australien. Au moment de l’achat, le taux de change est de 1,070 5. Vous vous attendez donc à payer 280 243 CAD. Mais au moment du paiement, le taux de change est de 1,0065, donc vous devrez verser 298 063 CAD.

Vos pertes : 17 820 CAD.

Garantie : une solution deux fois gagnante

Effenco savait qu’elle devait protéger à la fois ses achats et ses ventes à l’étranger contre les fluctuations des taux de change. Elle voulait aussi être en mesure d’offrir des prix concurrentiels pour ses produits et s’assurer que ses revenus ne seraient pas inférieurs aux prévisions en raison de la volatilité des changes. C’est pourquoi elle a cherché de l’aide auprès de son institution financière pour gérer son exposition au risque de change. Son institution financière lui a alors suggéré de se tourner vers Exportation et développement Canada (EDC) et a demandé l’établissement d’une Garantie de facilité de change pour éliminer son exposition au risque.

Truck near Eiffel Tower-Paris, France


On le comprend très bien, les institutions financières doivent elles aussi se protéger dans l’éventualité où leur client ne serait pas en mesure d’honorer leur contrat. Pour ce faire, elles optent souvent pour le gel d’une partie de la marge de crédit de l’entreprise en guise de garantie, au cas où l’entreprise ne soit pas en mesure de payer pour son instrument de couverture. Les fournisseurs de couverture facturent habituellement environ 10 % de la valeur totale du contrat de change. Pour une entreprise comme Effenco, dont certains fournisseurs sont en Chine et les acheteurs aux États-Unis et en Europe, il peut s’agir d’une part importante de liquidités qui restent sur la touche. Cette situation peut empêcher une entreprise en forte croissance de saisir les nouvelles occasions qui se présentent. 

C’est pourquoi les fournisseurs comptent sur EDC : avec la Garantie de facilité de change, ils sont protégés à 100 %. C’est une solution deux fois gagnante pour les fournisseurs et les entreprises, qui peuvent à la fois conserver leur capital et profiter d’un taux de change garanti d’avance. En bref, la Garantie de facilité de change d’EDC est une garantie inconditionnelle et irrévocable de 100 % octroyée au fournisseur de couverture en lieu et place d’une marge de crédit, généralement pour un an. De plus, la durée du contrat de change garanti peut aller jusqu’à trois ans.

Il s’agit d’une solution parfaite pour Effenco. « Grâce à notre marge pour opérations de change, nous pouvons bloquer le taux de chacune des devises que nous utilisons, le tout sans obligation, explique M. Parmer. Ensuite, selon que nous ayons effectivement besoin des fonds ou non, nous avons la possibilité de les échanger à nouveau pour une certaine période. Comme couverture de change, c’est extrêmement pratique. »

Dans une perspective de croissance, l’élimination des exigences de garantie permet aux entreprises d’allouer tout leur fonds de roulement à de nouveaux contrats, plutôt qu’à la protection de ceux déjà signés.

M. Torres précise que même si cette solution peut sembler évidente, la plupart des petites entreprises ne la connaissent pas. « Même les moyennes entreprises n’optimisent pas toujours leur stratégie de couverture aussi efficacement qu’elles le devraient, » précise-t-il. Il ajoute qu’en éliminant les exigences de garantie pour le client, la Garantie de facilité de change d’EDC l’aide à augmenter sa capacité d’emprunt. Comment? Parce qu’elle libère le fonds de roulement de l’entreprise, ce qui peut rendre son institution financière moins frileuse à l’idée de lui prêter des fonds additionnels.


Chaque entreprise doit définir son propre ratio de couverture de change en fonction du degré de risque qu’elle est prête à prendre. L’idéal serait qu’elle mesure d’abord son exposition réelle au risque de change. Le fournisseur de couverture peut par la suite travailler avec elle pour déterminer le montant total des futurs contrats nécessaires pour une année, avant de collaborer directement avec EDC pour mettre en place la Garantie. C’est une solution rapide et abordable qui – en ces temps d’extrême volatilité – s’avère un outil indispensable pour appuyer la croissance de votre entreprise à l’étranger.

Cinq choses à savoir sur la Garantie de facilité de change

Il ne faut jamais conclure un contrat à l’étranger sans considérer les effets de la fluctuation de change sur vos profits. Si vous parlez avec votre fournisseur de couverture de la gestion du risque de change, mentionnez la Garantie de facilité de change d’EDC, qui présente les avantages suivants :

  1. Prévisibilité – Lors des périodes de volatilité extrême, où les devises fluctuent énormément, vous serez rassuré de savoir que vous profitez de taux de change garantis, autant pour la vente que pour l’achat. Vous pouvez prendre en compte ce facteur pour établir vos prix et ainsi assurer votre marge bénéficiaire et, plus généralement, l’exactitude de vos prévisions de revenus.
  2. Amélioration du flux de trésorerie et de la position de crédit – Étant donné que la Garantie élimine l’exigence de nantissement de votre fournisseur de couverture, vous aurez accès à l’intégralité de votre marge de crédit et plus de facilité à obtenir, si besoin est, un financement supplémentaire grâce à une meilleure solvabilité.
  3. Flexibilité du calendrier – La protection de la Garantie n’a pas à être active en tout temps pendant la durée du contrat et peut être activée en cours de route, à mesure que la transaction progresse.
  4. Personnalisation de la couverture – Le pourcentage de protection peut couvrir une certaine portion du risque de change, ou son intégralité, ce qui fait de la Garantie une solution flexible, adaptée à vos besoins et à votre tolérance au risque.
  5. Admissibilité des entreprises faisant affaire, du Canada, directement ou indirectement avec des fournisseurs étrangers – Même si vous ne couvrez pas vos ventes, si vous importez des produits ou des machines, vous êtes concerné par le risque de change pour ces coûts. La Garantie de facilité de change d’EDC peut vous être utile dans cette situation.