L’Institut de financement du développement Canada a le plaisir d’annoncer aujourd’hui la nomination de Paul Lamontagne comme directeur général de FinDev Canada, la nouvelle marque sous laquelle est exploitée l’institution.

En mai 2017, le gouvernment du Canada avait annoncé la mise sur pied de l’institution de financement du développement afin de tirer parti d’une gamme d’instruments financiers dans le but d’appuyer les investissements auprès du secteur privé dans les pays en développement. Cette nomination marque une étape importante dans les activités de FinDev Canada, dont le siège se trouve à Montréal. Par ses activités de prêt et d’investissement, la nouvelle institution vise à encourager l’égalité des sexes et la croissance économique, à stimuler la création d’emplois, et à réduire la pauvreté et les répercussions négatives sur l’environnement dans les pays en développement.

Dans l’exercice de ses fonctions, M. Lamontagne mettra à profit sa grande expérience des marchés bancaires, des marchés de capitaux privés, du capital-risque et des investissements à impact social sur les marchés émergents. Auparavant, il a été chef de la direction fondateur d’Enablis Financial Corporation, un gestionnaire de fonds d’investissement social de l’Afrique qui a appuyé plus de 150 PME, et a occupé le poste de président du conseil d’administration pendant plusieurs années. Récemment, il était responsable d’un fonds de capital-investissement canadien actif dans les secteurs de l’énergie renouvelable, des infrastructures et des télécommunications en Afrique.

Les priorités de M. Lamontagne consisteront d’abord à peaufiner la stratégie de FinDev Canada, à agrandir l’équipe et à tisser des liens avec les parties intéressées au Canada et à l’étranger.

« L’arrivée de Paul Lamontagne dans l’équipe est une étape importante qui marque le commencement de la phase opérationnelle de l’institution de financement du développement du Canada, affirme Benoit Daignault, président du conseil d’administration. Grâce à ses connaissances approfondies sur l’investissement à impact social sur les marchés émergents, il saura nous aider à accélérer la création de l’équipe, l’organisation et le lancement des activités pour que nous réalisions nos objectifs. »

« En harmonie avec la vision féministe du Canada pour ce qui est du développement international, FinDev Canada pourra aider à conclure davantage de partenariats avec des entreprises de pays en développement, surtout celles qui sont exploitées par des femmes et des jeunes. L’atteinte de la viabilité à long terme signifie qu’il est nécessaire d’investir des ressources de divers secteurs, publics aussi bien que privés», explique l’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international et de la Francophonie.

FinDev Canada entend apporter une aide considérable au moyen d’initiatives plus écologiques et viables ainsi que sur le plan de l’autonomisation des femmes, conformément à la nouvelle Politique d’aide internationale féministe gouvernementale.

« FinDev Canada engendrera des retombées positives en jumelant l’expertise et l’expérience, qui abondent sur les marchés émergents, au financement aux entreprises de pays où les possibilités de financement sont rares, indique l’honorable François-Philippe Champagne, ministre du Commerce international. Nous avons besoin de solutions financières novatrices et flexibles permettant aux plus vulnérables de profiter des occasions créées par le commerce et l’investissement. »

« Ce nouveau rôle m’enthousiasme, mais je suis parfaitement conscient des responsabilités liées au lancement d’une nouvelle institution qui sera la première en son genre au Canada. Le monde entier aura assurément les yeux rivés sur nous, explique M. Lamontagne. L’égalité des sexes sera au cœur de nos activités, non pas simplement pour la forme, mais comme partie intégrante de notre stratégie d’affaires principale. Je sais que j’ai l’expérience nécessaire dans l’ensemble pour assumer ces fonctions, et d’un point de vue personnel, je me réjouis chaque matin de partir travailler en sachant que je peux contribuer à améliorer le monde. »

D’autres grandes étapes attendent FinDev Canada, notamment le lancement de son site Web, l’annonce de sa première transaction, la nomination d’un conseil consultatif et l’ouverture de ses bureaux à Montréal.

Pour en savoir plus sur FinDev Canada, consultez cette page Web, qui sera mise à jour au fur et à mesure.

À propose de FinDev Canada

L’Institut de financement du développement Canada Inc., exploité sous la marque de FinDev Canada, est une institution canadienne offrant des services financiers au secteur privé dans les pays en développement dans l’optique de lutter contre la pauvreté en stimulant la croissance économique. Pour ce faire, il cible trois thèmes principaux : le développement économique grâce à la création d’emploi, l’autonomisation économique des femmes et l’atténuation des changements climatiques. L’Institut de financement du développement Canada Inc. est une filiale en propriété exclusive d’Exportation et développement Canada (EDC).

À propos d'EDC

Société d’État à vocation financière, Exportation et développement Canada (EDC) aide les entreprises canadiennes de toutes tailles à réussir à l’étranger. En tant qu’experts du risque international, nous leur offrons les outils dont elles ont besoin – savoir commercial, solutions de financement et d’assurance, placements en capitaux propres et réseaux de relations – pour conquérir le monde en toute confiance. Dans la conduite de ses affaires, EDC souscrit au principe de durabilité et de responsabilité des entreprises.

Pour savoir comment nous pouvons aider votre entreprise, appelez le 1-888-434-8508 ou rendez-vous au www.edc.ca.