Le sondage d’EDC sur l’indice de confiance commerciale (ICC) en fin de 2018 tâte l’humeur de 1 000 exportateurs canadiens et révèle de précieuses données peu accessibles dans les statistiques commerciales classiques. L’indice semestriel présente les préoccupations et les attentes des exportateurs, l’évolution de leurs activités et stratégies à l’étranger et leur perception des problèmes émergents.

Les perspectives demeurent positives, quoique moins optimistes

  

29% des exportateurs estiment que l’économie mondiale va se détériorer au cours des six prochains mois.
64% des exportateurs estiment que les ventes augmenteront d’ici six mois, soit une baisse de 11%.

  

Le protectionnisme touche les stratégies des exportateurs canadiens. Cela dit, le nouvel accord ACEUM soulage un peu les choses et devrait réactiver des investissements reportés.

Trois architectes étudient des dessins de construction.

  

Le protectionnisme touche 32% des stratégies internationales des exportateurs.

Le protectionnisme mine les stratégies mondiales de près d’un tiers des exportateurs canadiens.

Poutre en acier

Les tarifs douaniers sur l’acier et l’aluminium nuisent au tiers des exportateurs.

Les exportateurs augmenteront leurs prix, trouveront d’autres fournisseurs ou achèteront sur place vu les tarifs sur l’acier et l’aluminium.

Les exportateurs touchés prennent des mesures en réponse aux tarifs sur l’acier et l’aluminium.

  

52%

des exportateurs canadiens ont un avis neutre sur le tout nouvel accord commercial Canada–États-Unis–Mexique (ACEUM) qui vient d’être signé.

40% des entreprises canadiennes verront leur stratégie d’investissement touchée par l’ACEUM, et 41% de celles-ci comptent investir davantage. 40% des sociétés verront leur stratégie d’investissement touchée par l’ACEUM, et 35% de celles-ci comptent retarder leurs investissements.

  

Les exportateurs canadiens continuent de diversifier leurs activités à l’étranger.

Piétons sur une promenade achalandée, avec un profil urbain à l’arrière-plan

  

Diversification des exportations

55% comptent exporter vers de nouveaux marchés, soit une baisse de 11% par rapport à il y a six mois. 38% ont commencé à exporter vers de nouveaux marchés au cours des deux dernières années, en baisse de 14% par rapport au dernier sondage.

  

Diversification des investissements

19% des exportateurs comptent investir dans de nouveaux marchés, soit 1% de moins qu’il y a six mois. À l’heure actuelle, 15% des exportateurs canadiens investissent à l’étranger, soit 1% de moins qu’il y a six mois.

    

Principaux marchés lorgnés par les entreprises canadiennes exportatrices

Nouveaux marchés visés par les exportateurs : Royaume-Uni (16%), Allemagne (13%), Chine (12%), France (10%) et Mexique (10%)

  

Principaux marchés étrangers où les entreprises canadiennes comptent investir

64% des exportateurs comptent investir aux États-Unis, 8% en Chine, 16% au Royaume-Uni, 8% en France et 8% en Inde.

  

À propos de l’ICC d’EDC

Le sondage a eu lieu en octobre et en novembre, et ses résultats ont paru le 18 décembre 2018. Deux fois par an, EDC sonde 1 000 exportateurs canadiens afin de connaître leurs attentes quant aux occasions d’affaires internationales pour les six prochains mois. Les répondants sont des PME des quatre coins du pays.