Obligations durables

Relations avec les investisseurs

Obligations durables

Nous croyons que des pratiques professionnelles et commerciales saines contribuent à bâtir un Canada et un monde meilleurs. Toutefois, avoir de bonnes intentions et suivre le cours normal des affaires ne suffiront pas pour insuffler un vent de changement sur les différents enjeux sociaux et environnementaux, qui sont bien ancrés dans la société.

EDC a commencé à émettre des obligations vertes en 2014. Elle était alors la première institution financière canadienne à le faire. Ces obligations servent à financer des transactions liées au climat. Les obligations en circulation d’EDC ont empêché, à leur pic, l’émission de millions de tonnes de CO2, comme en font foi les rapports sur les retombées ci-dessous. 

Des obligations vertes aux obligations durables

Nous sommes en train de réviser le cadre qui régit nos obligations vertes pour qu’il corresponde à la nature élargie des pratiques d’affaires responsables et durables, à notre propre modèle d’affaires et à nos aspirations.

Dans notre nouveau cadre d’obligations durables actualisé, des obligations sociales, durables et de transition seront émises et viendront s’ajouter à nos obligations vertes.

Notre cadre d’obligations durables comprend :

  • Les obligations vertes, pour financer des initiatives liées à l’énergie renouvelable, à l’efficacité énergétique, à la lutte contre la pollution, à la gestion des déchets, aux ressources naturelles, à l’écotransport et à l’écoconstruction, entre autres.
  • Les obligations sociales, pour financer des infrastructures abordables; l’accès à des services de santé et d’alimentation; et des entreprises détenues ou dirigées par des femmes, des personnes autochtones, noires et de couleur ou des membres de la communauté LGBTQ2S+.
  • Les obligations durables, pour financer des projets verts et sociaux.
  • Les obligations de transition, qui peuvent aider grandement dans la lutte contre les changements climatiques en fournissant des prêts liés à des activités qui réduisent de manière importante les émissions de gaz à effet de serre.

Il s’agit du premier cadre d’obligations durables en Amérique du Nord qui inclut des obligations de transition et les définit comme des obligations visant expressément à faciliter la transition vers une économie sobre en carbone. Financer la transition est un pilier essentiel de l’engagement d’EDC vers son objectif de zéro émission d’ici 2050, qu’elle atteindra en aidant les entreprises canadiennes à obtenir le financement dont elles ont besoin pour innover, atteindre leurs objectifs de croissance à long terme et augmenter leur compétitivité sur la scène mondiale.

Conformément aux pratiques exemplaires, EDC a créé ce cadre en étroite collaboration avec ses partenaires, BMO Marchés des capitaux et RBC Marchés des capitaux, et a sollicité un deuxième avis auprès de Sustainalytics.

Plus d’info

 

Mise en garde : Le contenu est fourni uniquement à titre informatif général et ne constitue pas une offre de vente des titres de placement aux États-Unis ou ailleurs. Nos titres de placement ne peuvent être offerts en vente aux États-Unis sauf en cas d’enregistrement ou d’exemption valable des obligations d’enregistrement. Tout appel public à l’épargne de nos titres de placement aux États-Unis se fait au moyen d’un prospectus qui peut être obtenu de nous et qui renferme des renseignements détaillés à notre sujet et au sujet de notre gestion ainsi que de nos états financiers.

 

Explorez davantage la section Relations avec les investisseurs

Relations avec les investisseurs

La dette d’EDC se situe au même rang que les transactions du gouvernement du Canada.

Notation et pondération des risques

Les cotes reçues par EDC tiennent compte de sa situation de mandataire de Sa Majesté du chef du Canada et de son appartenance en propriété exclusive au gouvernement du Canada.