Le défi

La famille Gidney traite et vend du homard depuis la fin du XIXe siècle dans cette région de la Nouvelle-Écosse. Dans sa forme actuelle, Gidney Fisheries Limited a été constitué en société en 1981.

Gidney Fisheries achète son homard de pêcheurs locaux, le classe de manière à respecter ses normes rigoureuses et le traite dans ses installations d’entreposage à la fine pointe en vue de sa livraison dans le monde entier.

Gidney Fisheries Limited

En 2010, l’entreprise a commencé à exporter son principal produit — du homard frais et congelé — vers des marchés étrangers. Au fil de sa croissance à l’échelle internationale, elle s’est lancée dans des territoires asiatiques plus hasardeux.

« Durant les premières années, certains de ces marchés étaient très risqués », raconte M. MacDonald. « Quand on expédie des commandes de jusqu’à 26 000 livres de homard, on veut être bien assuré. »

À cette époque, Gidney Fisheries recourait à un assureur privé pour ses comptes clients, mais il a confié ceux-ci à EDC en 2013. Par cette mesure, l’entreprise voulait surtout obtenir de sa banque une augmentation de sa marge de crédit d’exploitation, mais elle en a retiré d’autres avantages.

Le marché est mondial, mais nous ne connaissons pas tout le monde sur la planète. Chaque année, de nouvelles entreprises que nous n’avons jamais rencontrées voient le jour. Donc, quand elles demandent à être nos clientes, il est bon de savoir qu’EDC est là pour nous assurer et nous fournir des renseignements sur ces compagnies. Nous vérifions la solvabilité de tous. Nous faisons souvent appel à ce service.

Robert MacDonald  —  président-directeur général Gidney Fisheries Limited

L’appui d’EDC

L’assurance crédit de portefeuille d’EDC a apporté à l’entreprise la tranquillité d’esprit lorsqu’elle s’aventurait dans de nouveaux marchés, dont certains se trouvaient dans des économies émergentes, comme la Chine, qui leur étaient inconnues.

En outre, la banque a amélioré la marge de crédit d’exploitation de la compagnie après que celle-ci a fait affaire avec EDC.

« La banque nous accorde un financement en fonction de nos stocks et de nos comptes clients. Elle était plus à l’aise avec EDC qu’avec une société privée », affirme Robet MacDonald, président-directeur général de Gidney Fisheries. « Notre banque était heureuse et nous l’avons été aussi, parce que nous avons obtenu 5 % de plus pour les prêts garantis par nos comptes clients. »

Gidney Fisheries Limited

L’entreprise a depuis demandé à des clients de prépayer leurs commandes, mais elle se sert toujours de l’assurance comptes clients pour une bonne partie de sa clientèle, notamment à Hong Kong, en Corée du Sud, en Chine et en Europe.

« En plus de l’assurance comptes clients, nous faisons appel à EDC pour ses perspectives sur les marchés, ce qui nous est très utile », d’ajouter M. MacDonald. « Nous ne pouvons connaître tous les marchés. EDC a des gens dans le monde entier qui peuvent examiner des entreprises et des clients potentiels pour les exportateurs. »

Le résultat

Selon M. MacDonald, la vente de homard exige beaucoup d’argent. Si Gidney Fisheries n’avait pas d’assurance comptes clients, la marge de crédit d’exploitation accordée par sa banque serait très faible, au point que sa capacité de croissance serait limitée.

« En fin de compte, la couverture d’EDC et le sentiment d’aise qu’elle procure à la banque jouent un rôle dans la réussite de tout le monde », affirme M. MacDonald. « Et nous ne sommes pas l’exception. »

Gidney Fisheries Limited

Par ailleurs, l’entreprise a reçu un prix d’excellence à l’exportation qui a un lien indirect avec sa relation avec EDC. « C’est un prix remis par la chambre de commerce de la région de Digby, indique M. MacDonald. « Nous n’aurions jamais été admissibles sans l’aide d’EDC. »

L’avenir s’annonce prometteur pour Gidney Fisheries, qui étudie la possibilité d’installer des entrepôts de produits congelés en Asie, afin de pouvoir réagir rapidement et d’augmenter ses ventes dans cette partie du monde.

« Si nous ne bénéficiions pas de la couverture d’EDC à titre d’option, nous ne pourrions pas envisager cette initiative », de conclure M. MacDonald.

Service d’EDC utilisé

Assurance crédit

Le Programme de garantie d’exportations (EGP) d’EDC propose dix moyens de protéger votre fonds de roulement pour convaincre votre banque de vous accorder le financement dont vous avez besoin pour augmenter vos ventes à l’étranger.

Assurance crédit de portefeuille d’EDC constitue une solution idéale si vous cherchez à protéger votre entreprise contre le non-paiement. Elle couvre jusqu’à 90 % des pertes si votre client ne paie pas en raison de circonstances comme la faillite, le défaut de paiement, des hostilités dans le marché concerné ou des problèmes de conversion ou de transfert de devises.