Assurance risques politiques

Assurance risques politiques

Protégez votre entreprise contre les risques politiques imprévisibles.

Pourquoi l'assurance risques politiques

Investir dans les marchés émergents offre d'intéressantes possibilités de croissance, mais peut exposer votre entreprise à des risques politiques.

Une couverture pour un éventail de risques politiques

Assurez votre entreprise jusqu'à 90 % des pertes dues aux risques politiques tels que la saisie illégale de vos actifs, la nationalisation pure et simple, la guerre, les désordres civils et plus encore.

Accès accru à des liquidités

Rendez votre entreprise à l'étranger plus attirante en la protégeant contre les risques politiques qui peuvent inquiéter vos banquiers ou partenaires d'affaires.

Des polices flexibles

Votre police peut être adaptée à votre investissement ou à votre transaction. Choisissez les risques politiques que vous voulez couvrir; votre prime ne s'appliquera qu'à ces risques.

Expertise en matière de risques politiques

À titre du plus grand fournisseur d'assurance risques politiques au Canada, nous possédons l'expérience et les connaissances des marchés voulues pour évaluer les risques politiques et pour vous aider à les gérer.

Choisissez les risques politiques que vous désirez couvrir. Voici les types de risques contre lesquels vous pouvez vous protéger.

L'expropriation larvée ou l'expropriation pure et simple

sans raison apparente ou sans justification, un gouvernement étranger saisit, confisque ou exproprie vos actifs. Il peut même adopter une série de mesures ayant l'effet d'une expropriation. Dans l'un ou l'autre cas, vous êtes à risque de perdre votre investissement ou vos actifs à l'étranger.

Violence politique

le terrorisme politique, la guerre, les désordres civils ou toutes autres formes de violence politique pouvant endommager ou détruire vos actifs et vous empêcher de mener les activités essentielles à vos affaires.

Non-convertibilité des devises

durant une crise économique, un gouvernement étranger ou sa banque centrale peuvent décider d’imposer des restrictions sur la convertibilité de la monnaie locale en devises fortes, ou même interdire tout simplement la conversion.

Non-transfert des devises

en temps de crise, un gouvernement étranger ou sa banque centrale peuvent interdire la sortie de devises fortes du pays.

Violation du droit de reprise

se produit lorsqu’un gouvernement étranger vous empêche de reprendre possession ou de réexporter des biens matériels que vous avez apportés dans le pays (p.ex., machines, équipements, matériel roulant, aéronef).

Non-paiement par un gouvernement

se produit lorsqu’un gouvernement étranger refuse, ou est incapable, d’effectuer les remboursements prévus en relation avec un prêt que vous lui avez accordé ou encore d’honorer une garantie financière qu’il vous a émise.

« EDC fait plus qu'offrir de l'assurance — elle comprend nos besoins et nous aide à surmonter les nombreux défis auxquels nous faisons face sur les marchés étrangers. »

Luc Dumont, v.-p. Finances et Administration, Fordia

Secteur

minier

Lieu de travail

Montréal (Québec)

Principaux marchés d'exportation

Chili, Colombie, Pérou

Slide background

Vous avez encore des questions sur l’assurance risques politiques ?

Adressez-vous à un conseiller en commerce, en semaine, entre 9 h et 17 h HE.

1-888-220-0047

Appelez 1-888-220-0047

Ou envoyez-nous une question et nous y répondrons dès que possible.

Envoyez une question

Alicia McCarthy

Conseillère en Commerce International, EDC

Alicia McCarthy  Conseillère en Commerce International, EDC