Malgré cette période tumultueuse, un sondage révèle un effort de diversification sans précédent, qui contribue à ouvrir plus de débouchés pour les investisseurs et les exportateurs canadiens

La confiance commerciale canadienne a chuté de 19 % pour atteindre un creux historique, selon l’indice de confiance commerciale semestriel publié aujourd’hui par Exportation et développement Canada (EDC).

Le choc économique causé par les fermetures imposées en réponse à la pandémie de COVID-19 a touché pratiquement tous les secteurs, dans toutes les régions du pays.

En conséquence, d’après le sondage, l’indice principal est passé de 69,3 à la fin de 2019 à 56,0, soit cinq points de moins que durant la Grande Récession.

« La COVID-19 en est responsable, sans surprise, mais au-delà des chiffres, notre sondage montre clairement toute l’influence de la pandémie et des mesures d’endiguement sur les exportateurs canadiens », a indiqué Stephen Tapp, économiste en chef adjoint d’EDC.

Près des trois quarts des répondants affirment que la pandémie a eu des effets négatifs sur leurs ventes, et la moitié d’entre eux parlent d’effets « très négatifs ». Même si certaines entreprises (14 %) disent avoir enregistré de meilleures ventes en raison de la COVID-19, la plupart des répondants (64 %) s’attendent à ce que ce choc et ses répercussions négatives sur les ventes se poursuivent jusqu’en 2021.

En plus de la COVID-19, les inquiétudes entourant la montée du protectionnisme, les tensions commerciales et l’économie ont aussi miné la confiance des répondants.

Plus des deux tiers (69 %), soit presque le double qu’au sondage précédent, s’attendent à une montée du protectionnisme dans la prochaine année.

Malgré le manque de confiance et les vives inquiétudes des exportateurs, le sondage d’EDC a aussi révélé un effort de diversification record.

« En cette période tumultueuse, il est encourageant de voir que les exportateurs canadiens diversifient de plus en plus leurs activités mondiales en exportant vers de nouveaux marchés et en investissant à l’étranger », a ajouté M. Tapp.

La proportion de répondants ayant des investissements à l’étranger a augmenté pour passer à 20 %, la plus élevée à ce jour. De même, la part de répondants qui exportent vers de nouveaux marchés, ou prévoient de le faire, a aussi atteint un sommet historique, les principaux marchés de destination étant les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne et la France.

Sans rapport avec les résultats du sondage, EDC a remarqué qu’une autre tendance positive s’installe au fil de la pandémie. Certains clients ont réussi à transformer leurs activités, profitant de l’occasion pour innover et répondre à de nouvelles demandes des consommateurs découlant de la COVID-19.

Parallèlement, EDC a revu ses activités et assoupli ses conditions pour mieux répondre aux besoins actuels des entreprises canadiennes. Nous mettons notre expertise et nos solutions financières à leur service afin de les soutenir tant que durera la pandémie. Demander de l’aide ici.

À propos de l’indice de confiance commerciale d’EDC

Le sondage sur l’indice de confiance commerciale regroupe les réponses de 823 exportateurs canadiens. Deux fois par année, EDC recueille des observations absentes des statistiques commerciales traditionnelles. Elle prend ainsi le pouls des exportateurs canadiens et de leurs attentes relativement aux occasions d’affaires internationales. Les répondants forment un échantillon largement représentatif de petites, moyennes et grandes entreprises des quatre coins du pays. Le sondage a été mené en ligne du 6 au 26 mai 2020.

À propos d'EDC

Société d’État à vocation financière, Exportation et développement Canada (EDC) aide les entreprises canadiennes de toutes tailles à réussir à l’étranger. En tant qu’experts du risque international, nous leur offrons les outils dont elles ont besoin – savoir commercial, solutions de financement et d’assurance, placements en capitaux propres et réseaux de relations – pour prospérer en toute confiance. Dans la conduite de ses affaires, EDC souscrit aux principes de la durabilité et de la responsabilité des entreprises. Pour aider les entreprises canadiennes qui doivent faire face à des difficultés financières extrêmes à cause de la réaction mondiale à la COVID-19, le gouvernement du Canada a inclus le marché intérieur dans le mandat d’EDC jusqu’au 31 décembre 2021. Ce mandat élargi permet à EDC d’étendre son soutien aux entreprises principalement actives au pays.

Pour savoir comment nous pouvons aider votre entreprise, appelez le 1-800-229-0575 ou rendez-vous au www.edc.ca.