Tantalus Systems Corp., entreprise britanno-colombienne de Burnaby, est nommée étoile de l’exportation de technologies propres 2020 par Exportation et développement Canada.

Quand Tantalus Systems a vu le jour, en 1989, la distribution d’électricité n’avait pas changé depuis presque cent ans. Mais l’entreprise avait un objectif bien précis : concevoir une technologie qui renforcerait la sécurité, la fiabilité et l’efficacité des services publics et des coopératives de distribution d’énergie et d’électricité.

Trente ans plus tard, nous voilà à l’aube d’une transformation remarquable en matière de production et de distribution d’électricité. Les attentes des consommateurs ont aussi radicalement changé : ils exigent maintenant des factures plus détaillées, des données sur leur consommation et un meilleur service à la clientèle, surtout durant les pannes de courant.

Notre mission est d’aider les petites entreprises de services publics à s’adapter en leur fournissant des solutions de réseaux intelligents ciblées qui permettent aux appareils de se connecter et de coordonner leur fonctionnement de façon décentralisée.

Grâce à nos systèmes, elles ont accès à des données précises provenant des compteurs traditionnels, mais aussi de nos appareils bidirectionnels intelligents à la fine pointe de la technologie. Elles peuvent ainsi offrir des services plus fiables, réduire les coûts, interagir avec leurs clients et simplifier leurs opérations.

Pression accrue sur le réseau électrique

Deux grandes tendances transforment le secteur des services publics. La première est le recul graduel, soit que l’électricité est produite par une source centrale unique, puis acheminée aux utilisateurs, toujours dans une seule direction–du service public au consommateur. Or de nos jours, les sources de production et de stockage tendent à se multiplier : panneaux solaires sur les toits et autres sources d’énergie renouvelable, batteries de véhicules électriques et autres technologies de stockage dans les maisons et édifices, etc. Les entreprises de services publics doivent se préparer à intégrer ces nouvelles technologies en investissant dans leurs réseaux, le tout en vue de prendre en charge l’approvisionnement par les utilisateurs dans l’ensemble de l’infrastructure tout en atténuant le risque associé à la volatilité accrue du climat.

En tenant compte du modèle d’affaires des petites entreprises de services publics spécialisées dans la distribution – notre marché cible –, nous avons mis au point des solutions qui leur donnent les moyens d’interagir directement avec leurs clients. Ainsi, elles peuvent accéder aux sources d’énergie potentielles provenant des maisons et des édifices pour remplacer ou compléter leurs contrats d’achat avec les producteurs d’électricité traditionnels. L’un de nos objectifs est d’ailleurs de leur fournir un profil très détaillé de la demande d’électricité de leurs clients pour les aider à créer un équilibre entre l’offreet la demande.

La deuxième tendance relève du comportement des consommateurs, qui est en train de changer radicalement. En matière de services publics comme dans beaucoup d’autres secteurs, les consommateurs veulent avoir accès à des données en temps réel et à un meilleur service. Les acteurs des services publics doivent répondre à ces attentes, qu’il s’agisse de rétablir le courant plus rapidement lors d’une panne ou de fournir des données détaillées sur la consommation d’électricité, particulièrement dans un contexte où les gens sont appelés à travailler et à étudier à la maison en raison de la pandémie. 

Informatique en périphérie et compteurs

Notre entreprise est unique, car nous travaillons en partenariat (et rivalisons) avec certains des plus grands fabricants de compteurs au monde. Tantalus est l’un des rares fournisseurs indépendants de réseaux intelligents à ne pas être affiliés à un fabricant de compteurs ou à la division d’un grand conglomérat. Notre objectif est de transformer les compteurs en appareils informatiques très intelligents, comme les téléphones cellulaires. 

Notre entreprise s’est bâtie sur l’accès aux compteurs et aux différents terminaux dans les régions éloignées ou difficiles d’accès de la manière la plus économique possible. Nous déployons actuellement notre technologie TUNet® (disponible en anglais) de troisième génération, qui s’appuie sur notre réseau de communication exclusif conçu pour les services publics. En périphérie de ce réseau se trouvent des modules utilisant le système d’exploitation Linux (disponible en anglais), intégrés sous la coquille en verre des compteurs et des autres terminaux (dispositifs de contrôle de la consommation, équipement de distribution automatique, lampadaires et systèmes d’éclairage de sécurité, etc.). Les entreprises de services publics peuvent ainsi transmettre les signaux de leurs sous-stations jusque dans les maisons ou les édifices.  

La plateforme d’informatique en périphérie nous permet de charger le logiciel dans le dispositif, qui peut alors fonctionner de manière autonome en périphérie d’un réseau intelligent et agir en fonction de paramètres réglables. Il s’agit d’une avancée majeure comparativement à la technologie précédente, où des dispositifs quelque peu intelligents relevaient les incidents et transmettaient un signal à un système informatique centralisé, puis attendaient sa réponse avant d’agir.   

Dans les zones difficiles d’accès, comme les montagnes et les forêts, cet « aller-retour » que faisaient les données entre le compteur ou le terminal et l’ordinateur central était long, grugeait la capacité du réseau et l’engorgeait encore davantage, ce qui augmentait le temps de réponse du dispositif. Aujourd’hui, le dispositif traite les données à la source de manière autonome. Réduisant le temps de réponse, le trafic et la congestion, il libère le réseau, qui peut alors soutenir davantage d’applications de réseau intelligent. Voici donc remplie la promesse de l’informatique de pointe (disponible en anglais)

Des réseaux intelligents en Amérique du Nord et dans les Antilles

Tantalus se concentre sur un segment bien particulier de l’industrie des services publics au Canada, aux États-Unis et dans les Antilles, soit les réseaux électriques publics et les coopératives de distribution. Il s’agit généralement d’organismes à but non lucratif appartenant à une petite ou moyenne municipalité ou à un groupe de membres ayant quelques milliers de compteurs, loin des métropoles aux millions de compteurs. Les services publics que nous soutenons sont souvent situés dans des communautés rurales ou de petite taille, qui doivent acheminer l’électricité vers des endroits difficiles d’accès et où les ressources se font plus rares. La plupart du temps, ces communautés dépendent de ces services pour leur bien-être et leur prospérité économique. Nous cherchons à offrir des solutions pour la détection et la résolution des problèmes qui accompagnent immanquablement les systèmes de services publics de petite taille.

Se lancer à l’étranger

Deux conditions importantes orientent notre stratégie internationale :

  1. L’applicabilité de nos technologies sur le marché cible. Nous servons des clients partout au Canada et aux États-Unis et voyons encore de nombreux débouchés dans les services publics en Amérique du Nord. Nous prenons également de l’expansion dans les pays du bassin des Antilles. Si nous ciblons pour l’instant les régions qui imposent des normes similaires à celles de l’Amérique du Nord, nous étudions plusieurs possibilités pour augmenter notre présence à l’étranger.
  2. L’accessibilité pour nos clients. Nos activités sont cruciales pour les services publics que nous appuyons et les communautés desservies. Nos applications représentent des occasions en or de bâtir avec les sociétés de services publics des relations qui dureront des dizaines d’années. Mais pour ce faire, nous devons nouer des partenariats avec nos clients et collaborer étroitement avec eux, en communiquant régulièrement avec leurs équipes. Par exemple, même si nos technologies pourraient être appliquées dans certains pays de l’Asie du Sud-Est, de l’Amérique centrale et de l’Amérique du Sud, nous devons d’abord trouver un moyen d’offrir un soutien direct.

L’aide d’EDC

Grâce au Programme de garanties d’exportations (EGP) et à l’adossement de nos comptes clients dans les services publics hors du Canada avec l’Assurance comptes clients, Exportation et développement Canada nous a permis d’établir une facilité de créance de premier rang assez complète chez une grande banque, qui aurait autrement vu Tantalus comme une petite entité et un emprunteur à risque. EDC nous a aidés à obtenir des fonds de roulement essentiels pour notre chaîne d’approvisionnement et la constitution de stocks.