Les consommateurs se limitent à des  achats essentiels et adoptent de nouveaux comportements. La crise de la COVID-19 a ainsi accéléré le déclin des magasins de détail traditionnels au profit du commerce électronique. On s’attend à ce que la prolongation des mesures de confinement, les perturbations dans les chaînes d’approvisionnement et le ralentissement économique aux États-Unis viennent plomber les exportations  de vêtements et d’articles de luxe en 2020. En revanche, les dépenses de consommation devraient rester dynamiques dans le secteur alimentaire et celui des soins de santé personnels. Déterminés à traverser la tempête, les détaillants devront plus que jamais faire preuve d’agilité et de résilience, et miser sur une forte présence en ligne.

Parlez-nous de vous

Tous les champs sont obligatoires

Parlez-nous de votre entreprise

Tous les champs sont obligatoires

Parlez-nous un peu plus de votre entreprise

Tous les champs sont obligatoires

Et pour finir

Tous les champs sont obligatoires

Parlez-nous de vous

Parlez-nous de votre entreprise

Parlez-nous un peu plus de votre entreprise

Retour

Nous sommes désolés, mais notre système est temporairement inaccessible. Veuillez tenter d’y accéder de nouveau plus tard.

Toujours sans compte MonEDC?

Inscrivez-vous pour explorer nos connaissances en exportation, nos webinaires et nos ressources qui vous aideront à atténuer les risques et à prendre de l’expansion.

Inscrivez-vous maintenant Ouvrir une session