Le défi

Marwood Metal Fabrication est une entreprise en mouvement. Créée en 1990, elle fabrique des pièces automobiles en acier et en aluminium. En tant que fournisseur de premier niveau, elle vend ses pièces directement aux constructeurs comme GM, Subaru, Chrysler et Toyota.

L’entreprise fabrique des composants structuraux pour le châssis et la carrosserie des véhicules. Elle fabrique aussi des pièces fonctionnelles comme des écrans thermiques, des charnières, des portes et des fermetures de capot. Marwood possède cinq installations qui totalisent 360 000 pieds carrés d’espace et emploient 400 personnes

Dès sa création, l’entreprise a fait appel à l’assurance crédit d’EDC pour couvrir ses comptes clients et accéder à de nouvelles possibilités de financement auprès de sa banque. Marwood attribue une grande partie de son récent succès au soutien d’EDC.

Toutes les entreprises ont besoin de partenaires pour croître. Le soutien d’EDC a été déterminant dans le succès de Marwood.

Chris Wood  —  Président Marwood

La solution d’EDC

Grâce à l’assurance crédit de portefeuille d’EDC, Marwood a pu couvrir ses comptes clients et obtenir des prêts à hauteur de 90 % de leur valeur auprès de ses prêteurs commerciaux. C’est ainsi qu’elle a pu accepter une commande de Chrysler, qui représente aujourd’hui 30 % de son chiffre d’affaires. Avant d’obtenir ce client, il y avait d’abord un obstacle à surmonter : l’outillage (la fabrication des moules pour les pièces) est dispendieux et nécessite un apport de capital initial, ce qui rend l’acquisition de clients plus difficile.

La solution d’EDC

« Nous avons fait appel à EDC très tôt – presque au tout début », souligne Chris Wood, le président de l’entreprise. « Nous avions besoin d’une assurance comptes clients, car presque toutes les banques à chartre l’exigeait. Une fois assuré, il a été beaucoup plus facile d’obtenir du financement. Nous faisons affaire avec EDC depuis 25 ans. »

Le résultat

Marwood attribue une grande partie de son succès à son partenariat avec EDC.

« Chaque année, EDC joue un plus grand rôle », affirme Chris Wood. « Dès le départ, nous avons souscrit une assurance crédit pour obtenir un fonds de roulement auprès des banques. Si vos comptes clients sont assurés, elles acceptent de vous prêter 90 % de leur valeur, au lieu de 50 %. L’assurance crédit est donc un produit fantastique pour notre division des pièces. »

L’assurance lui a permis d’obtenir la clientèle de Chrysler et d’ainsi enregistrer une croissance de 30 % au cours des cinq dernières années.

« Au bout du compte, EDC nous a aidés à réduire les risques. Il était donc plus facile d’obtenir les fonds de roulement nécessaires pour accepter de nouveaux contrats. C’est ce qui nous a permis de faire croître notre entreprise. »

Le résultat

En plus de servir Chrysler, dont les activités visent surtout l’exportation, Marwood s’est également tournée vers de nouvelles technologies. Au lieu de son estampe traditionnelle, elle utilise désormais une technologie de pointe, appelée estampage à chaud des métaux, ce qui, selon Chris Wood, n’aurait jamais été possible sans l’aide d’EDC. Ce procédé permet de fabriquer des pièces en métal minces et résistantes, qui sont de plus en plus populaires auprès des constructeurs automobiles, car elles offrent une meilleure protection en cas d’accident et une meilleure économie d’essence, en plus d’être faciles à manipuler et à façonner.

« L’acquisition d’une installation de cataphorèse à Woodstock nous offre également la chance d’innover en utilisant un procédé de peinture industrielle de pointe à base de charges électriques. Même nos concurrents nous demandent de peindre leurs pièces », révèle Chris Wood.

Marwood continuera de se concentrer sur le marché américain, car ses produits sont volumineux et difficiles à expédier outre-mer. Elle prévoit des ventes de 175 millions de dollars en 2020, une hausse de 55 millions par rapport à aujourd’hui, et les avancées technologiques se poursuivront grâce à la fibre carbone, un nouveau matériau très prisé des fabricants automobiles pour sa résistance et sa légèreté.

Service d’EDC utilisé

Assurance crédit

EDC’s credit insurance protects you against the risk of not getting paid when doing business internationally including the United States.

Assurance crédit de portefeuille d’EDC est la solution idéale si vous désirez protéger votre entreprise contre le défaut de paiement.

Elle couvre jusqu’à 90 % des pertes lorsqu’un client ne paie pas pour diverses raisons comme une faillite, un défaut de paiement, des troubles civils sur un marché, ou l’inconvertibilité ou le non-transfert des devises.