Terre-Neuve-et-Labrador est en voie de devenir la locomotive de la croissance des exportations canadiennes l’an prochain

Bien que les exportations du Canada atlantique soient alimentées par la forte demande et les prix records dans son secteur des produits de la mer, selon les nouvelles Prévisions à l’exportation d’Exportation et développement Canada (EDC), les secteurs de l’énergie et des minerais métalliques stimuleront la croissance des exportations de cette région en 2017.

« La croissance sans précédent enregistrée par le secteur des produits de la mer cette année découlait de l’offre mondiale serrée et de la demande soutenue sur les marchés américain et asiatiques, explique Peter Hall, économiste en chef d’EDC. Malgré la légère décélération en Chine, la hausse du revenu disponible des Chinois et leur appétit pour les produits de la mer demeurent des vecteurs de croissance pour les provinces de l’Atlantique. »

« Et vu la ratification tant attendue de l’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne, il y a lieu de croire que les exportations de produits de la mer augmenteront encore plus dans l’avenir, ajoute M. Hall. L’élimination progressive des tarifs sur ces marchandises prendra plusieurs années, mais il s’agit d’une nouvelle encourageante et prometteuse pour le Canada atlantique. »

L’an prochain, EDC s’attend à ce que les secteurs à forte croissance des provinces de l’Atlantique cèdent leur place à d’autres. À noter que si les exportations de produits agroalimentaires demeurent solides, les prix ont plafonné. Les entreprises des secteurs énergétique et minier de cette région deviendront les locomotives de la croissance des exportations l’an prochain grâce au rebond attendu des cours des produits de base.

« C’est Terre-Neuve-et-Labrador qui profitera le plus de ce changement, précise M. Hall. En 2016, les exportations de la province ont pâti des récentes baisses de quotas sur les exportations de produits de la mer, mais l’an prochain, la hausse de la production minière et des cours du pétrole devrait compenser intégralement ce recul. Terre-Neuve-et-Labrador verra ses exportations croître de 12 % en 2017, surpassant ainsi les autres provinces et territoires. »

EDC croit que les perspectives pour les exportations de métaux et de minerais s’amélioreront, les expéditions étant meilleures que prévu en raison d’investissements qui se concrétiseront après de longs délais.

La croissance des exportations forestières de la région devrait ralentir en 2017 à cause des tarifs imposés par le gouvernement américain sur les exportations de papier journal. En outre, l’incertitude entourant l’expiration de l’Accord sur le bois d’œuvre résineux et la possibilité que les États-Unis instaurent de nouveaux droits sur le bois d’œuvre risquent de nuire au Nouveau-Brunswick et à la Nouvelle-Écosse.

Pour en savoir plus, lire le rapport Prévisions à l’exportation – Automne 2016 en sa version intégrale.

À propos d'EDC

Société d’État à vocation financière, Exportation et développement Canada (EDC) aide les entreprises canadiennes de toutes tailles à réussir à l’étranger. En tant qu’experts du risque international, nous leur offrons les outils dont elles ont besoin – savoir commercial, solutions de financement et d’assurance, placements en capitaux propres et réseaux de relations – pour prospérer en toute confiance. Dans la conduite de ses affaires, EDC souscrit aux principes de la durabilité et de la responsabilité des entreprises.

Pour savoir comment nous pouvons aider votre entreprise, appelez le 1-800-229-0575 ou rendez-vous au www.edc.ca.