Le Programme de garanties d’exportations franchit la barre du milliard de CAD

Plus de 630 PME ont utilisé le Programme de garanties d’exportations (EGP) d’Exportation et développement Canada (EDC) en 2015, ce qui représente un bond de 15 % par rapport à 2014.

Cette hausse a été provoquée, en partie, par une évolution du niveau de couverture de l’EGP. Dès la fin de 2014, EDC a commencé à garantir jusqu’à 100 % du prêt d’une banque consenti à une PME canadienne, une hausse par rapport à la limite précédente fixée à 75 %. Du coup, le programme a franchi en 2015 la barre du milliard de CAD en volume annuel pour la première fois.

« L’EGP pèse dans la balance, car il est ainsi bien plus facile de persuader les banques d’accepter les demandes de financement des PME canadiennes », a précisé Bruce Dunlop, vice-président, Marchés commerciaux et Petites entreprises, EDC. « L’accès régulier au financement est essentiel pour les PME afin d’accroître leurs activités grâce au commerce extérieur, mais la conjoncture économique mondiale pose encore un problème aux prêteurs canadiens lorsqu’ils songent à fournir du financement du commerce extérieur. L’EGP répond aux besoins de la PME et de sa banque, de sorte que tous y gagnent. »

L’EGP est une garantie à partage des risques qu’EDC fournit à la banque de l’exportateur. Il assure la banque qu’un pourcentage d’un prêt qu’elle accorde à un exportateur sera remboursé. Une fois la garantie en vigueur, les banques se sentent plus à l’aise de prêter des sommes élevées aux entreprises canadiennes qui exportent déjà ou en ont l’intention. Cette garantie revêt un intérêt particulier dans le cas des PME qui ont besoin d’un financement pour croître et satisfaire aux exigences de nouvelles commandes.

« L’essor de la demande des PME du Canada dénote la polyvalence et la flexibilité de l’EGP, qui est adaptable afin de satisfaire aux besoins d’une petite entreprise », a ajouté M. Dunlop. « L’EGP est conçu pour répondre aux besoins particuliers des PME lorsqu’elles veulent percer de nouveaux marchés ou acheter de nouveaux équipements en vue d’accepter de grosses commandes ou d’appuyer leurs investissements à l’étranger. »

Les exemples suivants illustrent en quoi l’EGP d’EDC a favorisé l’essor des PME canadiennes.

L’entreprise de Vancouver Carmanah est un fabricant d’éclairage à DEL de qualité industrielle. Cette firme a fait appel à l’EGP pour appuyer son acquisition du groupe de sociétés Sabik. « Pour une petite entreprise canadienne, il aurait été très difficile, voire impossible, de convenir d’un prêt et de le structurer sur la base d’un actif étranger sans l’appui du programme EGP d’EDC. Cette garantie a permis à notre entreprise de conclure une acquisition très importante et nous a aidé à devenir un chef de file mondial en matière d’aides à la navigation marine et de signalisation et sécurisation de parcs éoliens en mer, deux domaines importants dans le secteur des technologies propres. » – John Simmons, chef de la direction de Carmanah.

JSS Recherche médicale est un organisme mondial de recherche sous contrat établi à Montréal, au Québec. Cette société a eu recours à l’EGP afin d’obtenir le financement nécessaire pour satisfaire à des exigences contractuelles toujours plus élevées. « JSS Recherche médicale prenait de l’essor au pays et à l’étranger en Amérique latine, aux États-Unis et en Europe. EDC a offert son soutien en fournissant des garanties à nos partenaires financiers. Elle est devenue la partenaire de JSS, et maintenant que nous continuons de croître dans la région Asie-Pacifique, cette collaboration nous est essentielle, car elle nous permet de générer une croissance soutenue. » – John S. Sampalis, Ph. D., PDG de JSS Recherche médicale et fondateur de l’entreprise.

Canada Pooch est un fabricant de vêtements d’extérieur pour animaux de compagnie établi à Toronto, en Ontario. Cette entreprise a eu recours à l’EGP pour faciliter l’obtention d’un fonds de roulement beaucoup plus élevé nécessaire après avoir connu une croissance rapide. « Grâce au programme EGP d’EDC, notre banque a accru notre financement, étape essentielle pour faire passer notre entreprise à la vitesse supérieure. Maintenant, le programme EGP d’EDC nous permettra d’entreprendre de nouveaux projets et de profiter de nouvelles occasions afin d’assurer une croissance continue. » – Jacqueline Prehogan, présidente et chef de la direction de Canada Pooch.

À propos d'EDC

Société d’État à vocation financière, Exportation et développement Canada (EDC) aide les entreprises canadiennes de toutes tailles à réussir à l’étranger. En tant qu’experts du risque international, nous leur offrons les outils dont elles ont besoin – savoir commercial, solutions de financement et d’assurance, placements en capitaux propres et réseaux de relations – pour prospérer en toute confiance. Dans la conduite de ses affaires, EDC souscrit aux principes de la durabilité et de la responsabilité des entreprises.

Pour savoir comment nous pouvons aider votre entreprise, appelez le 1-800-229-0575 ou rendez-vous au www.edc.ca.