EDC a émis plus de 2 milliards de dollars en obligations vertes depuis 2014

Toujours dans l’optique de contribuer aux objectifs internationaux en matière de lutte contre les changements climatiques, Exportation et développement Canada (EDC) a émis une obligation verte de 500 M CAD qui attirera des capitaux pour les investissements verts et élargira le portefeuille de financement de l’organisme de crédit à l’exportation du Canada en faveur des initiatives écologiques.

« En émettant plus de deux milliards de dollars en obligations vertes sur une période de cinq ans, EDC témoigne de son engagement à soutenir les projets écologiques et, peut-être plus important encore, à répondre à la demande croissante de produits de placement écologiques dans notre pays », explique Ken Kember, premier vice-président, Finances, et chef de la direction financière d’EDC.

Ces dernières années, EDC aura ainsi émis cinq obligations vertes, dont deux en dollars canadiens. Les obligations précédentes se sont chiffrées à 500 M CAD en août 2017, à 500 M USD en mai 2017, à 300 M USD en décembre 2015 et à 300 M USD en janvier 2014. Chacune d’elles a été très bien reçue par les investisseurs.

Le produit de toutes ces obligations sera affecté au portefeuille de projets verts d’EDC, qui comprend des prêts consentis à des entreprises axées sur la conservation, la protection ou l’assainissement de l’air, de l’eau ou du sol, la production d’énergie renouvelable et l’atténuation des changements climatiques. Jusqu’à présent, ce produit a contribué au financement d’une trentaine de transactions soutenant des entreprises ou des projets générateurs de retombées environnementales. De plus, on estime que l’ensemble de ces efforts a permis de réduire les émissions de gaz à effet de serre de plus de quatre millions de tonnes.

« En 2014, EDC était la première institution canadienne à émettre une obligation verte, et son expérience a dévoilé un intérêt réel pour ce genre d’instrument de placement », fait remarquer M. Kember.

« Les obligations vertes constituent un formidable outil de mobilisation de fonds assurant les avancées dans le développement de technologies propres et la lutte contre les changements climatiques. »

Avec cette dernière obligation, EDC espère attirer plus d’investisseurs nationaux et internationaux et stimuler davantage la croissance du marché canadien des obligations vertes.

L’obligation verte d’EDC, émise à un taux fixe de 1,65 %, vient à échéance le 31 juillet 2024. Les souscripteurs responsables sont Marchés mondiaux CIBC inc., RBC Marchés des Capitaux, LLC et TD Securities (USA) LLC. L’offre a été finalisée le 31 juillet 2019.

Le présent communiqué ne constitue ni une offre de vente, ni un appel à une offre d’achat de toute valeur mobilière, et aucune valeur mobilière ne sera vendue dans un ressort territorial où une telle offre, un tel appel ou une telle vente serait illégal avant d’être enregistré ou déclaré valide aux termes de la législation sur les valeurs mobilières de ce ressort territorial.

Énoncés prospectifs

Les éléments de contenu du présent communiqué portant sur les intentions, les attentes, les croyances ou les prévisions d’EDC peuvent constituer des énoncés prospectifs au sens de la législation sur les valeurs mobilières. EDC prévient le lecteur que, par nature, tout énoncé prospectif comporte des risques et incertitudes et que les résultats réels d’EDC peuvent être sensiblement différents de ceux qui sont exprimés explicitement ou implicitement dans ces énoncés prospectifs.

À propos d'EDC

Société d’État à vocation financière, Exportation et développement Canada (EDC) aide les entreprises canadiennes de toutes tailles à réussir à l’étranger. En tant qu’experts du risque international, nous leur offrons les outils dont elles ont besoin – savoir commercial, solutions de financement et d’assurance, placements en capitaux propres et réseaux de relations – pour prospérer en toute confiance. Dans la conduite de ses affaires, EDC souscrit aux principes de la durabilité et de la responsabilité des entreprises. Pour aider les entreprises canadiennes qui doivent faire face à des difficultés financières extrêmes à cause de la réaction mondiale à la COVID-19, le gouvernement du Canada a inclus le marché intérieur dans le mandat d’EDC jusqu’au 31 décembre 2021. Ce mandat élargi permet à EDC d’étendre son soutien aux entreprises principalement actives au pays.

Pour savoir comment nous pouvons aider votre entreprise, appelez le 1-800-229-0575 ou rendez-vous au www.edc.ca.